Actualité

 

Etat des lieux des semis :

Alors qu’en Suisse alémanique toutes les betteraves sont semées, il reste passablement de betteraves à semer en Suisse romande. Pour rappel, l’année dernière la période principale des semis se trouvaient entre le 4 et le 15 avril.

 

 

Retour de l’hiver :

La Suisse romande traverse une période hivernale tardive. Cela n’a pas de conséquences sur les betteraves fraîchement semées ou à peine germées. La couche de neige fraîche permet d’isoler et de protéger du froid. Les températures du sol (www.agrometeo.ch/ www.bodenmessnetz.ch) sont toujours suffisamment chaudes. La situation deviendrait critique si ce temps devait se prolonger une dizaine de jours.

 

 

Préparation du lit de semence:

La betterave a besoin d’une préparation optimale pour garantir une levée rapide et un développement racinaire idéal par la suite. L’aptitude du sol à être travaillé se contrôlera à l’aide du test à la bêche. Le lit de semence doit être bien rappuyé (travail avec rouleau à l’avant) pour garantir le contact entre la graine et l’humidité. On travaillera idéalement sur le double de la profondeur de semis. Pour les labours de printemps, il est important d’enchaîner rapidement avec les étapes suivantes pour ne pas prendre le risque de dessécher le terrain.

 

 

Semis :

Au vue de l’humidité résiduelle suffisante, la profondeur de semis peut rester superficielle, à 2cm. Le nouvel insecticide en enrobage est suffisamment performant contre les ravageurs souterrains. Cela ne nécessite donc pas une augmentation de la densité de semis.