Home
nouveauQui sommes-nous
BetteravesNewsletterPublicationsLiensContact

 

Centre betteravier suisse
Radelfingenstrasse
3270 Aarberg
Tél. +41 32 391 68 00

Bureau régional romand
Grange-Verney
1510 Moudon
Tél. +41 21 557 99 09
info@betterave.ch

Variétés Newsletter Outils interactifs  

Rapport d'activité 2015

Assortiment variétal 2016

Rapport d'essais 2015

 

Echantillons de récolte
Le 1er échantillon de récolte démontre des rendements en dessous de la moyenne. Le taux de sucre est également faible. Suite à ces perspectives de récolte peu réjouissantes, le début de la campagne a été repoussé d’une semaine, début octobre.

Surveiller la cercosporiose
La propagation de la cercosporiose est stable. Des dégâts plus importants étaient attendus suite à l’humidité. La propagation des spores, avec des températures supérieures à 25°C peut cependant rapidement s’accélérer. C’est pourquoi, les parcelles où aucune intervention n’a été faite, doivent être scrupuleusement contrôlées. Le stade d’intervention à partir d’août est de 2 petits foyers/are. Ce seuil est également valable pour les parcelles protégées il y a plus de 3 semaines. Ici, un contrôle s’impose également afin d’éventuellement planifier une deuxième intervention.
Le délai d’attente pour les fongicides est de 6 semaines avant l’arrachage.

La teigne, qui avait causé d’importants dégâts l’année dernière est restée discrète. Très peu de larves ont été détectées dans les pièges et aucun dégât n’a été observé dans les parcelles. Les petits trous visibles sur le feuillage peuvent être le résultat d’une attaque d’altise ou de chenille. Il n’est en général pas nécessaire d’intervenir contre ces ravageurs. L’emploi d’un insecticide contre ces ravageurs est d’ailleurs soumis à autorisation. L’altise s’attaquant aux betteraves n’est pas la même qui provoque des dégâts dans le colza.

Semis des engrais verts
Après les moissons, vient le temps du chaulage et des semis de couverture. L’épandage de chaux aura lieu avant tout travail du sol, afin de pouvoir correctement l’incorporer au sol. Cette année, les moissons se sont faites dans des conditions très humides. Plusieurs batteuses se sont plantées ou ont fait de grosses ornières. Il est donc judicieux d’attendre que le sol soit suffisamment ressuyé avant de travailler la terre. Au besoin, on procèdera à un décompactage avant le déchaumage et le semis de l’engrais vert.
La phacélie et le radis doivent être semés en août. La phacélie demande un lit de semence fin et une profondeur de semis de 2cm. Le radis peut quant à lui être semé directement derrière le décompacteur/herse à disques.
La moutarde fleurit 6 semaines après le semis. Il est donc préférable de la semer en septembre afin d’éviter la dissémination de graines. Cela poserait des problèmes de désherbage l’année prochaine.

Essais variétaux en bandes
Plusieurs essais variétaux en bandes sont ouverts aux producteurs.

Moudon/VD               Ecole d’agriculture,
Ependes/VD             Domaine des Sucreries (coordonnées 536'287.5/178'930.3

chaulage

la période est idéale pour procéder à un chaulage des prochaines parcelles de betteraves.

 

Pour toutes les remarques ou suggestion contactez nous sur : info@betterave.ch

    Basile Cornamusaz
CBS, Bureau de Grange-Verney
 

  Home   Contact copyright by Luisa Avato